Actualités de l'Urgence - APM

02/09 2022
Retour

LE CHU D'AMIENS MET EN PLACE UN "FILTRAGE" POUR LES URGENCES ADULTES NON VITALES

AMIENS, 2 septembre 2022 (APMnews) - Le CHU d'Amiens a annoncé la mise en place d'un "filtrage" à partir de lundi pour pouvoir accéder au service des urgences adultes, hors urgences vitales, selon un communiqué vendredi.

Ses urgences polyvalentes adultes sont "confronté[es] à des difficultés de ressources humaines", à l'instar "de nombreux autres services d'urgence en France", fait valoir le CHU.

"Des professionnels de santé assureront le filtrage d'accès au service d'urgence afin que les patients qui ne nécessitent pas une prise en charge en urgence puissent, selon l'analyse de leurs besoins, bénéficier de conseils médicaux et le cas échéant être orientés vers un médecin de garde", explique le CHU.

Ce dernier appelle la population à appeler le 15 avant de se déplacer aux urgences.

L'établissement assure que "tous les patients qui nécessitent une prise en charge en urgence au CHU continueront d'être pris en charge".

Et de renchérir: "Tout est mis en place au CHU Amiens-Picardie pour garantir la meilleure continuité de prise en charge du patient en parfaite sécurité, 24h sur 24."

Néanmoins, le CHU précise que le fonctionnement normal des urgences gynécologiques et obstétricales, ophtalmologiques et pédiatriques reste garanti.

Par ailleurs, Benoît Vallet, directeur général de l'agence régionale de santé (ARS), se rendra au sein de l'établissement, mardi afin d'"évoquer les solutions déployables à l'échelle du territoire pour assurer la bonne continuité des prises en charge en soins non programmés et d'apporter son soutien aux professionnels mobilisés", ajoute le CHU.

Le CHU de Bordeaux a, lui, mis en place un dispositif toujours en vigueur de régulation aux urgences de l'hôpital Pellegrin, rappelle-t-on (cf dépêche du 22/07/2022 à 16:16).

jyp/ab/APMnews

Les données APM Santé sont la propriété de APM International. Toute copie, republication ou redistribution des données APM Santé, notamment via la mise en antémémoire, l'encadrement ou des moyens similaires, est expressément interdite sans l'accord préalable écrit de APM. APM ne sera pas responsable des erreurs ou des retards dans les données ou de toutes actions entreprises en fonction de celles-ci ou toutes décisions prises sur la base du service. APM, APM Santé et le logo APM International, sont des marques d'APM International dans le monde. Pour de plus amples informations sur les autres services d'APM, veuillez consulter le site Web public d'APM à l'adresse www.apmnews.com

Copyright © APM-Santé - Tous droits réservés.

Informations professionnelles

02/09 2022
Retour

LE CHU D'AMIENS MET EN PLACE UN "FILTRAGE" POUR LES URGENCES ADULTES NON VITALES

AMIENS, 2 septembre 2022 (APMnews) - Le CHU d'Amiens a annoncé la mise en place d'un "filtrage" à partir de lundi pour pouvoir accéder au service des urgences adultes, hors urgences vitales, selon un communiqué vendredi.

Ses urgences polyvalentes adultes sont "confronté[es] à des difficultés de ressources humaines", à l'instar "de nombreux autres services d'urgence en France", fait valoir le CHU.

"Des professionnels de santé assureront le filtrage d'accès au service d'urgence afin que les patients qui ne nécessitent pas une prise en charge en urgence puissent, selon l'analyse de leurs besoins, bénéficier de conseils médicaux et le cas échéant être orientés vers un médecin de garde", explique le CHU.

Ce dernier appelle la population à appeler le 15 avant de se déplacer aux urgences.

L'établissement assure que "tous les patients qui nécessitent une prise en charge en urgence au CHU continueront d'être pris en charge".

Et de renchérir: "Tout est mis en place au CHU Amiens-Picardie pour garantir la meilleure continuité de prise en charge du patient en parfaite sécurité, 24h sur 24."

Néanmoins, le CHU précise que le fonctionnement normal des urgences gynécologiques et obstétricales, ophtalmologiques et pédiatriques reste garanti.

Par ailleurs, Benoît Vallet, directeur général de l'agence régionale de santé (ARS), se rendra au sein de l'établissement, mardi afin d'"évoquer les solutions déployables à l'échelle du territoire pour assurer la bonne continuité des prises en charge en soins non programmés et d'apporter son soutien aux professionnels mobilisés", ajoute le CHU.

Le CHU de Bordeaux a, lui, mis en place un dispositif toujours en vigueur de régulation aux urgences de l'hôpital Pellegrin, rappelle-t-on (cf dépêche du 22/07/2022 à 16:16).

jyp/ab/APMnews

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.