Actualités de l'Urgence - APM

15/09 2022
Retour

UN SCORE RADIOLOGIQUE POUR PRÉDIRE LES MÉTASTASES GANGLIONNAIRES EN PRÉOPÉRATOIRE DANS LE CANCER DE L'OVAIRE AVANCÉ

PARIS, 15 septembre 2022 (APMnews) - Un score radiologique préopératoire reposant sur deux variables prédit les métastases des ganglions lymphatiques chez les patientes ayant un cancer épithélial de l'ovaire avancé candidates à une chirurgie cytoréductrice, apportant une aide à la décision de réalisation d'une lymphadénectomie pelvienne et para-aortique, selon une étude française publiée dans le Journal of Gynecology Obstetrics and Human Reproduction.

La chirurgie cytoréductrice complète fait partie du traitement standard du cancer épithélial de l'ovaire avancé. La lymphadénectomie est recommandée lors de cette chirurgie en cas de ganglions lymphatiques anormaux avant et pendant la chirurgie. La survie à cinq ans des patientes atteintes d'un cancer épithélial de l'ovaire avancé passe en effet de 80% en cas d'histologie des ganglions lymphatiques négative à 10% en cas d'histologie ganglionnaire positive.

Sélectionner correctement les patientes qui doivent recevoir une lymphadénectomie reste un défi, et il n'existe pas de d'outil diagnostique préopératoire efficace pour évaluer l'envahissement ganglionnaire dans ce type de cancer, soulignent les auteurs.

Adrien Crestani de l'hôpital Lariboisière (Paris, AP-HP) et ses collègues ont mené une étude rétrospective multicentrique, dans laquelle 53 patientes opérées dans deux centres de référence ont constitué l'échantillon de construction du score et 39 patientes opérées dans un troisième centre de référence ont constitué l'échantillon de validation du score.

Ils ont identifié deux variables associées à la prédiction des métastases des ganglions lymphatiques pelviens ou para-aortiques à la tomodensitométrie ou à la tomographie par émission de positons (TEP): l'envahissement ganglionnaire para-aortique et l'envahissement du côlon.

Un score radiologique préopératoire a été conçu avec ces deux variables, avec une valeur supérieure ou égale à 1 identifiant un groupe de patientes à haut risque de métastases ganglionnaires, ayant une probabilité de 76% d'avoir de telles métastases. La spécificité associée à un score supérieur ou égal à 1 était de 85,7% et le rapport de vraisemblance positif de 3,6.

Dans l'échantillon de validation, un score supérieur ou égal à 1 avait une spécificité de 78,3% et un rapport de vraisemblance positif de 1,2.

"Nous avons développé le premier score radiologique préopératoire pour prédire les métastases ganglionnaires lymphatiques pelviennes et/ou para-aortiques chez les patientes ayant un cancer épithélial de l'ovaire avancé devant recevoir une chirurgie cytoréductrice", commentent les auteurs, soulignant que ce score est reproductible et simple d'utilisation, fondé sur la présence ou l'absence de deux items uniquement.

"Notre score associé à un examen clinique intra-opératoire semble être un outil pertinent pour aider à la décision du chirurgien", concluent-ils.

(Journal of Gynecology Obstetrics and Human Reproduction, publication en ligne du 24 août)

cd/nc/APMnews

Les données APM Santé sont la propriété de APM International. Toute copie, republication ou redistribution des données APM Santé, notamment via la mise en antémémoire, l'encadrement ou des moyens similaires, est expressément interdite sans l'accord préalable écrit de APM. APM ne sera pas responsable des erreurs ou des retards dans les données ou de toutes actions entreprises en fonction de celles-ci ou toutes décisions prises sur la base du service. APM, APM Santé et le logo APM International, sont des marques d'APM International dans le monde. Pour de plus amples informations sur les autres services d'APM, veuillez consulter le site Web public d'APM à l'adresse www.apmnews.com

Copyright © APM-Santé - Tous droits réservés.

Informations professionnelles

15/09 2022
Retour

UN SCORE RADIOLOGIQUE POUR PRÉDIRE LES MÉTASTASES GANGLIONNAIRES EN PRÉOPÉRATOIRE DANS LE CANCER DE L'OVAIRE AVANCÉ

PARIS, 15 septembre 2022 (APMnews) - Un score radiologique préopératoire reposant sur deux variables prédit les métastases des ganglions lymphatiques chez les patientes ayant un cancer épithélial de l'ovaire avancé candidates à une chirurgie cytoréductrice, apportant une aide à la décision de réalisation d'une lymphadénectomie pelvienne et para-aortique, selon une étude française publiée dans le Journal of Gynecology Obstetrics and Human Reproduction.

La chirurgie cytoréductrice complète fait partie du traitement standard du cancer épithélial de l'ovaire avancé. La lymphadénectomie est recommandée lors de cette chirurgie en cas de ganglions lymphatiques anormaux avant et pendant la chirurgie. La survie à cinq ans des patientes atteintes d'un cancer épithélial de l'ovaire avancé passe en effet de 80% en cas d'histologie des ganglions lymphatiques négative à 10% en cas d'histologie ganglionnaire positive.

Sélectionner correctement les patientes qui doivent recevoir une lymphadénectomie reste un défi, et il n'existe pas de d'outil diagnostique préopératoire efficace pour évaluer l'envahissement ganglionnaire dans ce type de cancer, soulignent les auteurs.

Adrien Crestani de l'hôpital Lariboisière (Paris, AP-HP) et ses collègues ont mené une étude rétrospective multicentrique, dans laquelle 53 patientes opérées dans deux centres de référence ont constitué l'échantillon de construction du score et 39 patientes opérées dans un troisième centre de référence ont constitué l'échantillon de validation du score.

Ils ont identifié deux variables associées à la prédiction des métastases des ganglions lymphatiques pelviens ou para-aortiques à la tomodensitométrie ou à la tomographie par émission de positons (TEP): l'envahissement ganglionnaire para-aortique et l'envahissement du côlon.

Un score radiologique préopératoire a été conçu avec ces deux variables, avec une valeur supérieure ou égale à 1 identifiant un groupe de patientes à haut risque de métastases ganglionnaires, ayant une probabilité de 76% d'avoir de telles métastases. La spécificité associée à un score supérieur ou égal à 1 était de 85,7% et le rapport de vraisemblance positif de 3,6.

Dans l'échantillon de validation, un score supérieur ou égal à 1 avait une spécificité de 78,3% et un rapport de vraisemblance positif de 1,2.

"Nous avons développé le premier score radiologique préopératoire pour prédire les métastases ganglionnaires lymphatiques pelviennes et/ou para-aortiques chez les patientes ayant un cancer épithélial de l'ovaire avancé devant recevoir une chirurgie cytoréductrice", commentent les auteurs, soulignant que ce score est reproductible et simple d'utilisation, fondé sur la présence ou l'absence de deux items uniquement.

"Notre score associé à un examen clinique intra-opératoire semble être un outil pertinent pour aider à la décision du chirurgien", concluent-ils.

(Journal of Gynecology Obstetrics and Human Reproduction, publication en ligne du 24 août)

cd/nc/APMnews

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.